14/11/2003

Errance.

 Je sais, j'écris beaucoup en ce moment. L'explication est simple: je tue le temps en attendant de recevoir mon boulot par Chronopost, pas très performant en ce moment (je me suis jetée au cou d'un livreur ce matin...c'était les Trois Suisses : hyper déçue...mais j'ai un nouveau sommier).

Du coup, j'ai le temps de vous raconter ma super journée d'hier, bien vaseuse suite à une grosse fatigue et petite fièvre qui ne me lâchaient pas...(juste histoire d'excuser la situation burlesque qui a suivi).
Déjà, ça avait mal commencé: loupé la sortie d'autoroute, pris la suivante, tombée dans des bouchons, choisi un premier parking...fermé pour cause de travaux, retour dans les bouchons et arrivée au bout d'une heure (au lieu des 20 mn habituelles).
J'aurais donc dû me douter qu'au moment de repartir, pour retrouver ma saleté de garce de voiture, j'allais errer dans tous les recoins du parking dont les niveaux sont de la même couleur, avec des entrées et sorties piétons et auto dignes d'un jeu de piste.
Ce qui était rassurant, c'est que je n'étais pas la seule âme en peine: une dame, en voiture voulais absolument me suivre au pas, car elle tournait depuis 1/4 d'heure sans trouver les places libres (j'ai réussi à la semer dans mes aller-retour dans la cage d'escalier), et un couple âgé, en voiture et au bord des larmes, voulait savoir ou était la sortie et, accessoirement, la caisse. Moi je leur ai dit que je cherchais ma voiture, ça ne les a pas  vraiment rassurés.
A part les gens perdus, je ne trouvais aucun responsable de ce parking. J'ai fini par trouvé un interphone et le temps de passer de l'interphone a la personne physique, je suis passé devant ma voiture...qui n'étais pas en fait celle que je cherchais : moi je cherchais ma 106 alors que Mon'homme  m'avais laissé la Clio. Oui, je sais, c'est crétin…
Forcément, le ticket n'étais plus valable pour sortir...le gardien a eu pitié de moi et ma ré-ouvert les barrières : "merci Mônsieur"...vais pleurer ma fatigue et ma honte à la maison.

En même temps, toute la journée, j'ai eu des super pouvoirs : la machine de la station service automatique c'est éteinte lorsque j'ai introduit ma carte (les personnes avant et après moi s'en sont servi normalement); le feu rouge, après le parking fermé, n'est jamais repassé au vert et la télé, à la maison, s'est éteinte brusquement sans coupure de courant ni action délibérée.
Faut dire, avant qu'on parte en Inde, un jour, elle zappait toute seule, sans qu'on appui nul part. Ça nous a vraiment bien fait marrer 5 mn mais après, c'était juste pénible...

Bon ben voilà, moi je m'occupe bien.
Et vous???


C'est joli chez nous. 
C'est pittoresque quoi (par contre, c'est tout petit)

blog mère au foyer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire