01/03/2004

Guerre des boutons.

Vous avez vu ça, demain on sera le 02-03-04 ! (je n'avais pas fait le même coup déjà l'année dernière avec le 01-02-03 ? L'année prochaine, promis, j'arrête.)
A l'heure qu'il est, je vous écris tout en me grattant rageusement le dos vu que, vous allez rire (si, si), je fais un urticaire au froid !...
Chacun ses petits problèmes : il y en a qui n'aime pas la guerre, la misère et/ou les taxes foncières ; moi je n'aime pas le froid (bien que l'un n'empêche pas les autres). La première fois que ça m'est arrivé, il y a de cela quelques années, le médecin avait été hyper enthousiaste : il avait regardé mes petits boutons à la loupe. «Permettez » qu'il me dit "je n'ai jamais vu ça!" Dans un sens, j'ai fait avancer la science.
Bref, tout ça pour dire que même ici en Provence, on ne peut pas dire qu'il fasse chaud, chaud (du tout, du tout)...

Au fait, Mon'homme a découvert cette semaine, suite à la tête que je faisais en essayant de manger ma salade (molle et noire) qu'il fallait la trier (la salade...pas ma tête...quoique parfois, un peu de tri dans les méandres de l'esprit...) ! J'ai du coup découvert par la même occasion pourquoi il était toujours aussi rapide à la préparer. Mais en même temps, ce n'est pas trop grave, parce que je l'aime...mais bon, faudra plus recommencer maintenant.

Au cas où il y ait des petits gars (en général, les filles sont au courant) qui, en lisant ces lignes, viennent eux aussi de faire une découverte, disons que ça restera entre nous et que j'échange cette information contre l'explication rationnelle de la pub surréaliste des nouveaux yaourts « Fjord »  que, quand tu les manges, c'est comme si tu retrouvais ton fjord natal : autant dire que ça concerne tout le monde! Mais le problème n'est pas là. Non, le problème, c'est que: "Fjord existe aussi ... à la noix de coco !!!" Sans doute en référence aux fjords guadeloupéens donc. Les locaux n'auront qu'à envoyer un petit mail pour confirmer...
 

 Sainte Victoire portant sa croix (chacun la sienne...)

blog mère au foyer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire