26/09/2007

Des poils et des cornes si tout va bien.

Comme j'ai pris quelques retards pour cause d'accouchement prématuré de 3 semaines, je vous raconterais donc aujourd'hui les petites conversations que nous avions avec Princesse-Fafa il y a 3 ou 4 mois ...

Fafa voit son père se raser, elle vient me voir pour me demander ce qu'il fait exactement, je lui explique donc qu'il se rase les poils du menton.
Elle s'exclame alors: "moi aussi quand je serais grande, je me raserais le menton !
-  Non ma puce, ce ne sont que les hommes qui se rasent "
-  Moi aussi j'aurais des poils au mentons !!"
-  tu auras sans doute des poils ailleurs, sur les jambes par exemple (fait confiance aux origines italiennes de ta mère pour ça), mais pas sur le menton (bien que pour la moustache, on ne soit pas tout à fait à l'abri). "
- JE VEUX DES POILS AU MENTON, JE VEUX DES POILS AU MENTOOOOON ! "
- Oui bon ben écoute, si ça peux te faire plaisir, toi aussi tu auras peut-être des poils...au menton...et plus...si affinité "
Bilan: une Fafa soulagée et une maman pour le moins perplexe.

Quelques jours plus tard, on lit Bambi, et je lui explique que le père de Bambi a des cornes sur la tête, des bois, car c'est un cerf, un mâle. Bambi en aura lui aussi quand il grandira.
Elle: " moi aussi j'aurais des cornes !"
Moi (ferme, mais quand même surprise): "Heu non ma puce, il n'y a que les cerfs qui peuvent en avoir."
Elle :" MOI AUSSIIII, JE VEUX DES COOOOORNES !!!..."
Moi: "ha non, vraiment, ça ne va pas être possible: ce n'est prévu que pour les cerfs"
Elle : " HOUAAAAAINNNHHHHH, DES COOOORNES !!!"
Moi: "bon écoute, en principe, il n'y a que les cerfs qui en ont, mais si vraiment ça peux te faire plaisir...on verra…plus tard, peut-être...mais bon..."
Consolée mais continue à sangloter quand même... (Juste à moitié convaincue sans doute).

Comme quoi, la notion d'apparence chez les petits, ce n'est pas toujours ce qu'on croit…
Elle aura peut-être un succès fou plus tard avec ses poils et ses cornes. Si les mentalités ont suffisamment changées bien sûr... ce n'est pas joué non plus...



NDA 2017: il faut croire que Conchita Wurst avait les mêmes aspirations que ma môme à une paire de corne près (et que les mentalités sont plus souples qu'on ne l'imagine parfois...)!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire